Le suivi pré-natal : la démarche

Le suivi pré-natal :  la démarche 

Durant le troisième mois, après une première consultation aux Lilas, malgré le sérieux et l'attention de la gynécologue, en mon for intérieur, je fus convaincue que ma petite puce ne sera pas née là. 

Comme je le citai dans la précédente rubrique, le suivi par une sage-femme libérale jusqu'au jour J était plus approprié à nos attentes.  

Quel merveilleux outil qu'est l'internet pour les personnes sourdes qui ont la possibilité de s'en servir !! Le site de Willy Belhassen*cf le site de Willy Belhassen dans google a retenu toute mon attention. Ses écrits ont fait un écho dans mon coeur. Le déclic eut lieu, c'est lui qui me suivra, ma décision fut prise. Je lui écrivis un mail pour le rencontrer avec Richard mon ami, tout en sachant qu'il n'y aurait pas énormément de chance pour une place car son planning était très rempli..  mais mon intuition ne me trompa pas.  je sus que cela aurait lieu.. 

Un premier entretien eut lieu.  Willy nous receva chaleureusement. Il nous expliqua sa façon de travailler et les différentes formules que nous ne connaissions pas du tout :

- l'haptonomie,

- suivi global en haptonomie..

Je développerai dans un autre article ce qu'est l'haptonomie*.

Notre rendez-vous fut convaincant, et il était d'accord pour nous suivre dans cette étape important de la vie : mettre au monde un bébé ! Immédiatement, je fus rassurée, d'autant plus qu'il prenait le temps de m'expliquer et d'articuler pour que je le comprenne. ce qui ajouta à notre décision de nous faire suivre par Willy, c'est que c'est une sage-femme homme : on dit plutôt maïeuticien (terme désigné pour une sage-femme mais pour un homme, on ne dira pas la docteur, de même, ici une sage-femme homme non plus).

Le suivi global est la formule qui permet à la sage-femme de suivre la personne dans toute sa globalité (c'est elle qui a la capacité de rédiger des ordonnances pour les analyses de sang, pour suivre médicalement la grossesse) et même à l'accouchement.

On peut se faire suivre par une sage-femme libérale seulement pendant la grossesse, et à l'accouchement a lieu dans une clinique ou à l'hôpital, ou une maternité avec le personnel de cet  établissement.

 Grâce aux lectures, à internet, et sur des forums, et également les conseils de mamans lors des ateliers de maternage, je décidai de choisir un accouchement en rapport avec ma philosophie ainsi que celle du papa.  

Ce merveilleux outil me permit d'être plus à l'aise dans mon corps de femme et de pouvoir mieux gérer physiquement les sensations de gêne lorsqu'on est allongée, par exemple, si le bébé se penche plus à droite ou à gauche, la main du papa posée sur le ventre indique au bébé le changement de position, pour pouvoir être moins gênée dans la position couchée. 

Le bébé peut ainsi mieux faire connaissance avec son papa intérieurement...  

8 votes. Moyenne 1.88 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site