La NAISSANCE

Le jour de l'accouchement avec Maya

 Je dirai bravo à la Clinique du Bien-Naître, à Paris, pour avoir accepté que le papa vienne m'accompagner dans la salle d'accouchement, alors que j'avais eu une césarienne. 

 Il est important pour une personne sourde d'être rassurée et d'avoir quelqu'un à côté d'elle pour expliquer le fonctionnement et surtout que le papa puisse vivre jusqu'au bout la naissance de son enfant !

 Un grand merci à Willy Belhassen de m'avoir donné la main tout au long de la césarienne, car je n'étais pas du tout rassurée. 

 Un petit bémol : je ne savais pas que la péridurale paralysait les jambes, j'avais donc paniqué et ils avaient eu dû mal à me calmer car je bougeais beaucoup, je ne comprenais pas du tout pourquoi je pouvais plus les bouger, c'est vrai que c'est logique.. mais c'était la première fois que cela m'arrivait... 

 d'autant plus que je ne vécus pas un accouchement naturel. 

 Ce qui m'a manqué à l'information sur l'accouchement : le rôle de l'ocytocine* dans les contractions. 

 Lorsque j'ai perdu les eaux...  je ne sentais pas les contractions...  je n'en n'avais pas vraiment..

 Incroyable: habitant dans une capitale ! c'est-à-dire à Paris,  j'ai commencé à perdre les eaux pour ma fille Maya, et il fallait appeler une ambulance à 7 h du matin !! et l'ambulance est arrivée seulement à 9h du matin !!! et en arrivant à la maternité, tout de suite on m'a allongée, et c'est dommage que je n'ai pas pensé à demander le véritable rôle de l'ocytocine pour provoquer les contractions...  car par la suite, j'ai appris qu'en provoquant artificiellement les contractions, cela rendait plus douloureux au moment de l'accouchement...  mais tout cela s'est fait tellement vite qu'il ne fallait pas perdre de temps.. je n'ai eu aucune explication ce jour là.. mais la présence exceptionnelle du papa lors de la césarienne a permis de positiver les choses. 

 Si Willy m'en avait informée, où j'ai manqué une information via internet ou des articles, j'ai su par la suite qu'il était possible que le bébé puisse rester sur le corps de la maman au moins un moment et que le papa puisse couper le cordon... et je l'ai regretté de tout mon coeur de n'avoir pas vu mon placenta..  

 De plus, il est possible de demander de garder le sang du cordon ombilical pour s'en servir par la suite.. mais ça il était trop tard pour que j'en fasse la demande !! 

 Willy a pris le bain de Maya mais le papa n'a pas partagé ce moment...  Or ce qui est primordial, c'est la première heure de naissance où le bébé plonge son regard dans celui du papa et de la maman..je n'ai pas senti l'odeur de maya .. juste ses cheveux mouillés sur ma poitrine... 

 Juste avant que la porte de la salle de naissance s'ouvrit, des frissons sur tout mon corps, mes yeux se mouillèrent d'émotion, et Là, Willy posa Maya sur ma poitrine, Que du bonheur, j'avais une fille, Richard et moi-même avions mis au monde ce magnifique être humain...  L'Univers fait si bien les choses ..  ce fut DIVIN. 

 Dans le projet de naissance, il est noté que la sage-femme nous explique ce qu'elle fait au bébé quand il nait c'est-à-dire donner de la vitamine K, la perméabilité des choanes, de l'oesophage et de l'anus*.. ...Tout avait déjà été fait pour ma fille. 

 Suite dans une autre page. 

* les explications dans un autre volet. 

Je consacrerai un volet sur le vocabulaire lié à l'accouchement physiologique, la parentalité, le rôle de la doula etc... le plateau technique

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site